Prochainement sur le blog

Divergente cesaire Tristan et Iseut

mardi 20 novembre 2012

Gone, tome 1





Synopsis :

Imaginez. En plein cours d'histoire, ils sont en train de prendre des notes quand tout à coup... plus de professeur ! Affolés, ils sortent de classe et se rendent compte qu'il n'y a plus aucun adulte. Comme s'ils s'étaient évaporés. En fait, tous les êtres humains de plus de 15 ans ont disparu. Plus incroyable encore, ceux qui restent développent des super-pouvoirs mais ils ne parviennent pas encore à les maîtriser.Cette aventure extraordinaire est arrivée à Sam, 14 ans, et à tous les enfants de la petite ville californienne de Perdido. Passé la première période d'euphorie, les enfants doivent maintenant s'organiser pour survivre. Qui va s'occuper des bébés et des malades ? Comment trouver de la nourriture ? Autant de questions vitales à résoudre en urgence ! Sam devient malgré lui l'un des responsables de l'organisation mais, bien vite, il va devoir affronter d'autres chefs de bandes, aux idées beaucoup plus sombres.

Mon avis :
Je viens de me rendre compte que j'ai complètement oublié de rédiger la chronique de ce premier tome (comme beaucoup d'autres livres d'ailleurs). J'ai lu Gone l'été dernier (en 2012, donc). Autant dire tout de suite que ce fut un coup de coeur. Je n'ai pas hésité une seule seconde pour lui attribuer ce 'titre', il n'y a qu'à voir la façon dont l'auteur à réussi à me plonger dans l'histoire pour comprendre. J'étais dans la plage, en pleine lecture et je ne pouvais plus en sortir. Je refusais même d'aller nager pour lire, c'est dire ! ahah. Un point négatif que j'ai tout de même réussi à trouver mais qui n'a pas vraiment dérangé ma lecture c'est la relation entre Astrid et Sam. Elle ne m'a pas touchée, pas emportée. Je m'en fichais totalement, en fait. J'espère que cela changera dans les tomes prochains, qu'elle sera plus développée bien que ce n'est pas un problème, je préfère me concentrer sur l'histoire principale du roman : la disparition des plus de 15 ans. Je me demande bien ce que je ferais à leur place. Et vous, que feriez-vous ?

♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Aucun commentaire:

Publier un commentaire